La légalisation du Cannabis dans le monde

Le débat sur la légalisation du cannabis thérapeutique prend de l’ampleur en France. La question de la dépénalisation reste en suspens, « la légalisation contrôlée de la production, de la vente et de la consommation de cannabis » est débattue et les essais autour du cannabis thérapeutique sont en cours. Pour y voir plus clair, voici un bref aperçu de la législation autour du cannabis dans le monde.

 

Légalisation du cannabis en Amérique

 

Le premier pays à sauter le pas de la légalisation a été l’Uruguay. Dès 2013, cet état a autorisé la consommation, la vente, le transport, et la culture de cannabis.  L’objectif premier de cette réforme était de lutter contre le trafic de drogue et les effets sanitaires néfastes de l’usage du cannabis.

 

Aux Etats-Unis, la loi fédérale interdit la culture, la vente et l’utilisation de la marijuana. La consommation récréative a été légalisée dans huit États sur 50 (Colorado, État de Washington, Oregon, Alaska, Californie, Maine, Massachusetts, Nevada). La Californie est le plus gros marché légal au monde. 29 Etats autorisent l’usage médical.

 

Enfin, Canada est le premier pays du G7 à légaliser la Marijuana au niveau fédéral en 2018.

 

L’Europe est frileuse sur la légalisation

 

Aux Pays-Bas, la possession, la consommation et la vente au détail de moins de cinq grammes de cannabis, dans les « coffee shops », sont tolérées depuis 1976, de même que la production de moins de cinq plants.

 

En Espagne, la loi tolère la consommation et la culture de cannabis dans un cadre privé, non-lucratif et entre adultes. Alors que le Portugal a décriminalisé en 2001 la consommation et la détention de toutes les drogues, qui restent toutefois interdites. Le pays s’apprête à légaliser l’usage thérapeutique des dérivés de cannabis.

L’Allemagne, l’Autriche, la Grande-Bretagne, la Finlande, l’Italie, la Grèce, la Roumanie, la Slovénie, la Croatie, la Pologne et la Macédoine ont légalisé le cannabis thérapeutique

La législation sur le cannabis en Suisse est passée d’une interdiction au début des années 2000 à une législation plus tolérante envers son usage en 2012.

 

En France, l’Agence du médicament étudie l’utilisation thérapeutique du cannabis. Le gouvernement a annoncé en janvier la fin de la pénalisation automatique de la consommation, pour prioriser des amendes. Le dossier n’avance pas alors que les industriels et les usagers sont prêts.

 

Les enjeux de la légalisation du cannabis

 

Le débat est en cours et les retours d’expérience du Canada sont en observation. Si l’état français reste frileux sur la question, les entreprises et la filière du chanvre sont dans les startings block, prêts à surfer sur un marché prometteur. Le futur marché du cannabis bénéficie de l’expérience du passé : les ravages de l’alcoolisme et du tabagisme, le scandale des opioïdes, la consommation des jeunes. Nos sociétés sont vigilantes.

Pour éviter les trafics et la criminalité, les états doivent avancer dans une stratégie commune.

 

Morgane Fée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page
%d blogueurs aiment cette page :