Publicités Adsense : comment les installer sur un blog et à quels revenus s’attendre ?

Pour monétiser un blog, le premier réflexe est de penser à ces fameuses annonces qui viennent déranger notre lecture quand nous surfons. Si tout le monde le fait, pourquoi pas moi ? Les publicités Google, c’est la partie visible de l’iceberg de la monétisation. Il en existe d’autres, bien plus rentables pour les petits blogs. Dans cet article nous tenterons de répondre aux questions essentielles que vous vous posez : Comment mettre des publicités sur un blog ? Quels sont les revenus que l’on peut espérer avec cette pratique ?

Notez que cet article est destiné aux utilisateurs WordPress.org débutants.

Monétiser avec Adsense en 5 étapes

Vous n’aurez pas des publicités actives du jour au lendemain. Si vous venez juste de créer votre blog et qu’il n’y a pas encore d’articles, ne vous précipitez pas sur Adsense pour installer vos publicités. En effet, Google vérifiera la qualité de votre blog et notamment la richesse de son contenu. Commencez donc par rédiger les articles et les pages de votre blog. De toutes façons, Adsense ne vous rapportera des sous que si vous avez du trafic (nombre de pages vues et clics sur les annonces). Or, le trafic ne vient pas du jour au lendemain, c’est un long travail de référencement qui dure plusieurs mois et qui s’entretient régulièrement.

Dans l’ordre, ce que vous devez faire c’est cela :

  1. créer du contenu de qualité, en quantité de 5 à 10 pages/articles
  2. créer un compte Adsense
  3. copier le script fournit par Google dans le header de votre blog
  4. demander l’inspection de votre site
  5. attendre la validation de votre compte (entre 24h et plusieurs semaines)

Les deux étapes suivantes seront votre petit dessert, savourez-les :

  • voir apparaître les publicités sur votre site
  • commencer à toucher des centimes

Créer un compte Google Adsense

Ne confondez pas Google Adsense avec Google Adword. C’est complètement différent. Pour monétiser votre blog, vous allez devoir créer un compte Adsense.

Mettre les codes d’annonces automatiques Adsense sur mon blog

Dans votre compte Google Adsense, enregistrez votre site. Il vous sera demandé de copier le code et de le coller dans la section head du code de votre site. Pour cela, il suffit d’aller dans Apparence -> Éditeur de thème et de chercher la section head, juste avant body. Collez votre code et validez le dans Google Adsense. Vous pourrez alors paramétrer le dosage, le type et la disposition des encarts publicitaires sur votre blog.

Tous les thèmes WordPress n’offrent pas la même facilité pour coller le script. Il peut arriver que cette section ne soit pas accessible. Avec mes compétences, je ne peux pas vous aider, changez de thème, ce sera mon seul conseil.

Il existes d’autres méthodes, pour ceux qui savent coder, ou utiliser le FTP, ou encore par le DSN…

Utiliser des extensions pour choisir le placement de mes annonces Adsense

Par défaut, Google place les annonces automatiques sur votre site. Vous pouvez choisir où les placer dans le site (en bandeau au-dessus du contenu, sur le côté dans la sidebar, dans l’entête, dans l’article lui même, en pop-up et en pied de page). Vous pouvez choisir la totale ou juste quelques publicités.

Il existe différentes extensions pour vous aider à personnaliser les placements et la qualité des annonces. Ne vous faites pas d’illusions : elles sont complexes à utiliser, et quelques connaissance en codage html ne seront pas inutiles.

Voici quelques extensions populaire, je n’en ai testé aucune :

  • Adsense Inserter
  • Now! plugin for AdSense
  • AdRotate
  • AJAX Plugin for AdSense
  • WP simple AdSense insertion
  • Adsense Explosion
  • Ad injection
  • AdSense In-Post Ads by Oizuled
  • Adsense Explosion
  • Google AdSense by BestWebSoft

Ne cherchez plus l’extension Google Adsense, elle n’existe plus (ou elle va bientôt re-exister… vérifiez quand même).

 

Comment calculer combien va me rapporter la publicité Google ?

 

Cette partie est un véritable casse tête… tant que vous n’avez pas de revenus par Google Adsense, vous aurez bien du mal à faire des prévisions valables. Mais de nombreux blogueurs sont d’accord sur une chose : Adsense, ce n’est plus ce que c’était. Véritable poule au oeufs d’or il y a encore 10 ou 15 ans, les publicités Google ne payent plus aussi bien les éditeurs. La plupart des webmasters se sont reconvertis en affiliés.

Donc en synthèse, oubliez la propagande de Google sur la première page d’Adsense pour inviter les petits blogueurs à monétiser avec la pub. Cette bonne dame ne fait plus recette et vous non plus.

« Oui mais, des pubs, il y en a sur plein de sites… C’est bien que ça doit payer… » Bien vu Maurice ! En effet, Google Adsense devient intéressant à partir d’un certain niveau de trafic. Les blogs en question ont un trafic mensuel de 10 000 vues et plus, rien à voir avec les quelques centaines de vues que vous aurez au début avec votre blog…

Il est très difficile d’estimer des revenus Adsense, tout dépend de votre trafic, du coût par clic de vos mots-clés (CPC), et du tarif de l’impression pour 1000 vues (RPM). Si vous avez un blog sur la serrurerie à Paris, vous aurez un CPC très élevé, si vous parlez de petit électroménager ou de vêtement femmes, ce sera plus compliqué. Sans compter la compétition avec vos concurrents. Sur certaines thématiques très communes, il faudra que votre blog soit en première page pour capter du trafic. C’est pourquoi il est conseillé en blogging de développer des thématiques de niche.

Un site de niche : c’est quoi ?

Une niche, en web marketing, c’est un segment très ciblé. Si vous faites un blog sur les bébés, c’est encore trop large, il vous faudra cibler par exemple « les bébés en voyage », pour espérer devenir les experts et donc le site de référence sur le sujet Nomad Babies… Voilà, je vous ai donné l’idée de votre prochain blog…

 

À partir de quand les publicités Google sont-elles rentables ?

 

Pour savoir si Adsense est rentable, encore faudrait-il définir ce que signifie rentable. Dans la mesure où un compte Adsense ne représente aucun investissement, il est rentable dès le premier centime récolté.

 

Plus sérieusement, voici plusieurs cas de figure :

  • Vous êtes un blogueur du dimanche, qui écrit pour le plaisir sans trop penser à faire du trafic, vous voudriez probablement rembourser votre nom de domaine et votre hébergement chaque année. En imaginant que vous avez pris un bon hébergement, comptez environ 80  € par an tout compris. Pour toucher cette somme chaque année, il vous faudra toucher 7€ de revenus Adsense par mois. Pour vous en assurer, visez les 5000 vues mensuelles.

 

  • Vous espérez vivre de votre blog. Le temps passé pour rédiger chaque article et promouvoir votre blog doit être rentabilisé. Pour sortir ne serais-ce que 300 € de revenus Adsense, il va falloir remplir un certain nombre de conditions. Comme par exemple faire au moins 10 000 vues par mois…

 

  • Les experts de la monétisation, ceux dont le métier consiste à créer des sites qui sont essentiellement des pompes à fric, utilisent Adsense à partir d’un certain trafic. Notez que dans certaines thématiques, les vues mensuelles excèdent les 100 000 et peuvent atteindre un trafic de 2 millions de visiteurs par mois. Mais la plupart du temps, c’est l’affiliation qui leur fait gagner les milliers d’euros, qui leur permettent de réinvestir dans de nouveaux sites et de payer des rédacteurs pour rédiger leurs contenus, plus ou moins lisibles…

 

Comment estimer la valeur du CPC de mon blog ?

 

Il existe des outils très bien faits pour connaître le CPC de vos mots-clés. Keyword Everywhere, Ubersuggest, et bien d’autres. Vous verrez très vite à quoi vous attendre. Par exemple, avec des CPC de 30 à 50 cts, sur une thématique concurrentielle et 1000 vues mensuelles, vous pouvez espérer toucher entre 1 et 3 € par mois… on est loin de pouvoir vivre de son blog avec cette somme. Visez donc des mots clés avec un CPC élevé, sur une thématique peu concurrentielle avec un nombre de requêtes élevé… bon courage : vous n’êtes peut-être pas les seuls malin sur le coup.

Morgane Fée

2 réflexions sur « Publicités Adsense : comment les installer sur un blog et à quels revenus s’attendre ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page
%d blogueurs aiment cette page :